Prado de Oliveira

Presentation de ma bibilo.

Les textes que je présente ici correspondent à différents moments de mon interrogation personnelle sur l’intrication entre ma vie politique et mon inscription sociale, d’une part et, d’autre part, sur l’articulation entre cette inscription et ma pratique clinique, elle-même politique. Entre vie politique et vie intime de nombreuses médiations existent. Toutes ces médiations forment des institutions : parmi celles-ci, la famille, la religion, le sport, la culture ou les partis politiques. Les publications, la vie communautaire des psychanalystes, où se situent les sociétés, associations, écoles ou groupes psychanalytique et ce qu’ils proposent ou exigent, les groupes de travail, de réflexion et de recherche des psychanalystes, les supervisions ou contrôles de cure, eux-mêmes inscrits ou non dans les institutions, en sont d’autres, parmi tant d’autres. Ce que nous appelons « Je » ou « Moi », le sujet lui-même tend à s’organiser comme institution personnelle. Sans jamais s’institutionnaliser en entier et fuyant toujours les institutions, dans un rapport paradoxal et conflictuel, l’intimité est politique : c’est ce qui constitue l’éthique.

Publicités

Octobre 2009

Travail Psychanalytique en Institution 1

BLOG

ici l’actualité du maitre.

Navigation des articles